Rechercher

La digitalisation du QSE



I – Les enjeux de la digitalisation dans le domaine de la QSE



La révolution numérique, l’usine 4.0, les plateformes collaboratives, … nous sommes dans une dynamique d’évolution numérique qui ne fait plus de doute. Dans cet esprit, nos métiers dans le QSE ne doivent pas être les laissés-pour-compte.

Enjeux, démarches de prévention et plus-values, retrouver dans cet article toutes les informations essentielles à l'optimisation de vos processus QSE.

Dans la première partie de l'article, nous aborderons les points suivants :

- 9 principes généraux de prévention

- Implication et Culture QSE

- Réactivité

Une fois que nous aurons fixé un cadre aux enjeux de la digitalisation dans le QSE, nous traiterons d'exemples concrets que nous avons pu tester au travers de nos solutions connectées :

- Optimisation du temps de travail

- Réduction des coûts

- Réduction de l’accidentologie

- Optimisation des processus opérationnels 

- Suivi des indicateurs en temps réel   

- Gestion des systèmes documentaires 

- Pilotage des systèmes de management

Bonne lecture et bonne réflexion !



Les 9 principes généraux de prévention


Allez, pour la forme, rappelons les 9 incontournables principes généraux de prévention :

1 - Éviter les risques

Supprimer le danger ou l’exposition à celui-ci ou, à défaut, le réduire et éviter ceux qui ne peuvent l’être.

2 - Évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités

Apprécier leur nature et leur importance, notamment lors de l’élaboration du document unique d’évaluation des risques professionnels, afin de déterminer les actions à mener pour assurer la sécurité et garantir la santé des travailleurs.

3 - Combattre les risques à la source

Intégrer la prévention le plus en amont possible, dès la conception des équipements, des modes opératoires et des lieux de travail.

4 - Adapter le travail à l’Homme

Adapter la conception des postes de travail ainsi que le choix des équipements et des méthodes de travail et de production, en vue notamment de limiter le travail monotone et cadencé.

5 -Tenir compte de l’état d’évolution de la technique

Assurer une veille régulière pour mettre en place des moyens de prévention répondants aux évolutions techniques et organisationnelles.

6 - Remplacer ce qui est dangereux par ce qui ne l’est pas ou par ce qui est moins dangereux

Prioriser la suppression du danger par rapport à sa réduction. Éviter l’utilisation de procédés ou de produits dangereux lorsqu’un même résultat peut être obtenu avec une méthode présentant des dangers moindres.

7 - Planifier la prévention

Intégrer dans un ensemble cohérent la technique, l’organisation du travail, les conditions de travail, les relations sociales et l’influence des facteurs ambiants, notamment les risques liés aux différentes formes de harcèlement, telles que celles prévues dans le code du travail.

8 - Prendre des mesures de protection collective

Privilégier des protections collectives et si nécessaire les compléter par des équipements de protection individuelle uniquement en complément.

9 - Donner les instructions appropriées aux travailleurs

Donner aux salariés et aux intervenants les informations nécessaires à l’exécution de leurs tâches dans des conditions de sécurité optimales. Il s’agit notamment de leur fournir les éléments nécessaires à la bonne compréhension des risques encourus et ainsi de les associer à la démarche de prévention.

Oui vous l'avez bien vu ! Le numéro 5 ‘Tenir compte de l’état d’évolution de la technique’.

Pour faire simple, ne pas prendre en compte les évolutions technologiques disponibles est à contre-courant avec les 9 principes généraux de prévention. C’est cru, mais c’est la réalité.

Pourquoi ne pas utiliser les outils présents sur le marché pour optimiser la santé, la sécurité, la qualité et l’environnement dans nos activités alors que la digitalisation dans ce domaine s’ancre réellement dans une démarche de prévention des risques cohérente et pertinente ?

Je vous invite à faire le point sur vos méthodologies de travail en matière de QSE :

- DUERP,

- Situations dangereuses,

- Réunions QSE,

- Causerie QSE,

- Audits chantier QSE,

- Gestion des EPI de classe III

- …

Ne voyez-vous pas des axes d’amélioration, en matière de digitalisation, pour ne plus passer à côté de vos obligations ? Pour être plus performant et donc réduire l’accidentologie et les coûts directs et indirects ?



Implication et Culture QSE


La culture d’une entreprise, dans le domaine du QSE, se forge dans le temps et au travers de ses actions en faveur de la prévention des risques et de son organisation au quotidien.

La digitalisation du QSE permet de connecter tous les collaborateurs, de les rassembler sur ces thématiques et créer une communication montante indispensable.

En effet, proposer une application qui vous permet de lire le DUERP dans votre entreprise, d’identifier des situations dangereuses pour les faire remonter à vos managers, réaliser des audits QSE à tous niveaux (car la sécurité est principalement l’affaire de tous) tout cela n’aura jamais autant fédéré l’ensemble des collaborateurs autour du QSE.

L’implication, principalement de la direction : ici je fais allusion au Leadership, ainsi que les salariés sur ces thématiques QSE qui nous concernent tous, ne sera pertinente que si tous les acteurs comprennent les enjeux.

Et tout cela permet de construire une culture QSE d’entreprise vertueuse.

Réactivité


C’est incontestable, si vous recevez une alerte sur votre smartphone ou un mail qui indique une situation dangereuse sur votre secteur, vous réagissez immédiatement.

‘’DIGITALISATION = RÉACTIVITÉ’’ Citation d’une personne convaincue ;)

Et quoi de plus pertinent et efficace que de régir immédiatement pour traiter une situation dangereuse avant que cela ne dégénère en situation accentogène ?

Avec la connectivité que permet la digitalisation dans le QSE, vous divisez par 3 le temps de traitement d’une situation qui peut coûter la vie à vos collaborateurs.

Raisonnons à l’inverse, vous notez vos situations à risques sur des feuilles de papier que vous scannez en fin de semaine pour les envoyer à votre manager. Durant ces 5 jours, je ne suis pas sûr qu’un danger traité dans la semaine qui suit n’ait pas causé un événement dramatique …

Convaincu ?

Pour résumer, les enjeux de la digitalisation sont nombreux. Ils sont intégrés aux évoluions de de la technicité de nos industries et de nos méthodes de travail.

Réglementaire, performance, finance et culture d’entreprise sont les notions pionnières de la QSE.

Pour continuer et vous démontrer la véracité de mes propos, retrouvez les plus-values détaillées de la digitalisation du QSE au travers de nos solutions connectées !




II – Les solutions connectées d'Ingénérisk



Optimisation du temps de travail

Bien sûr ! Lors de nos journées nous atteignons plus de 100 audits (EPI, Hauteur, fouille, SME, …) avec 2 collaborateurs. Imaginez cela sur vos sites, ça donne le vertige.

Quand la réalisation d’un audit est possible depuis votre smartphone avec une durée comprise en 5 et 15 minutes, avec la possibilité de pouvoir changer de catégorie d’audit en un clic, vous ne pouvez qu’optimiser votre temps de travail en intégrant une partie terrain forte. Et nous le savons bien, le QSE passe d’abord par le terrain.


Réduction des coûts

Vous n’êtes pas sans savoir, automatiser les tâches sans valeurs ajoutées est l’une des meilleures façons d’optimiser ses finances. Même si la sécurité n’est absolument pas une histoire d’argent, la digitalisation permet de dégager du temps pour assurer plus de présence terrain.

De plus, les données récoltées sont intégrables dans vos plans d’aviron et constituent des supports de retour d’expérience terrain.


Concernant la partie opérationnelle de nos solutions, en identifiant, analysant et traitant dans les minutes qui suivent une situations dangereuse, vous réduisez les accidents. Cela permet de réduire les coûts qui y sont liés.


En finalité, augmenter vos performance QSE avec nos solutions connectée vous permet de réduire les coûts.

Réduction de l’accidentologie

Comment passer à côté d’une situation à risque quand, avec nos solutions connectées, vous pouvez :

- Identifier une situation dangereuse dans un audit terrain en moins de temps qu’il ne faut pour le dire

- Alerter vos managers

- Réaliser un plan d’action

Vous identifiez, alertez, agissez et partagez des retours d’expériences dans la demi-heure. L’accidentologie va prendre un beau revers !

C’est la même chose que votre matrice de cotation des risques dans le DUERP, nous parlons donc d’occurrence d’apparition d’une situation accentogène. Si nous sommes ultra réactifs en amont, nous réduisons cette occurrence et par conséquent l’accidentologie.

Optimisation des processus opérationnels 

Dans nos processus opérationnels, le QSE est obligatoirement un processus support (voire de direction). Réussir à unifier nos méthodologies de travail autour des actions QSE peut être chronophage par sa dimension. Avec une solution connectée, accessible du bout des doigts et à n’importe quel moment de la journée, vous pouvez optimiser vos actions QSE pour orienter, suivre et capitaliser les retours issus de vos activités.

À l’image d’un système de management intégré, vous multipliez par 2 votre impact sur les processus en intégrant toutes les données. Ne plus rien oublier n’est-ce pas un rêve ?

Suivi des indicateurs en temps réel   

Vous le savez : les écrits restent, les paroles s’envolent.

Mais attention, à quel endroit restent vraiment les écrits (nous parlons bineur des trames d’audit QSE sur papier) sur votre bureau ? Dans l’étagère « Sécurité » ?

Allons plus loin, qui doit retranscrire dans son fichier Excel les données récoltées sur terrain (double travail donc perte de temps et d’argent) ?

Avec nos solutions connectées, les données de vos audits, réalisées sur un smartphone sont directement analysées au travers d’indicateurs personnalisés. C’est sécurisé et surtout exploitable !

Nos solutions connectées vous permettent d’obtenir des tableaux de bord personnalisés qui orientent vos actions en faveur de la réduction des risques. De plus, nous attachons une réelle importance à l’analyse des données, car sans elles, impossible de représenter pertinemment l’état du terrain.

Attention...l’essayer c’est l’adopter !

Gestion des systèmes documentaires 

Vous visualisez les classeurs contenants les modes opératoires sur le pupitre dans vos ateliers ? Oui, celui dont nous ne distinguons même plus la couleur tellement la poussière est présente … Ce n’est ni évident ni vraiment pratique.

Par contre, une application qui permet de retrouver toutes les informations pratiques en un clic, c’est peut-être déjà plus adapté. Avec nos solutions connectées, capitalisez vos procédures, modes opératoires, consignes, notes de services, réglages et autres sur une seule interface qui tient dans une poche et qui est accessible partout.

Pilotage des systèmes de management

Dans la même dynamique que les indicateurs, l’archivage de votre audit peut être (souvent même) anarchique et ne permet pas réellement l’intégration dans vos systèmes de managements. Avec nos solutions, vous avez la possibilité d’intégrer dans vos plans d’action les données issues du terrain.

Cela permet, d’une part, de fiabiliser et d’être performant sur l’identification des situations à risques, l’analyse, la correction et la mise en place d’une communication QSE réelle et pertinente, et d’autre part, cela vous permet une traçabilité sans faille et, une fois de plus, d’établir des indicateurs de suivi et de performance indispensables pour l’orientation de vos systèmes de management.


Nous sommes impliqués dans cette dynamique pour faciliter votre quotidien et optimiser votre temps de travail. L’ingénierie et notre coeur de métier et nous concevons pour VOUS des solutions sur-mesure qui répondent avec exactitude à vos enjeux.

Alors, êtes-vous prêts à réinventer votre quotidien et gagner en performance ?

Contactez-nous pour plus d’informations ou pour une démonstration.